Auteur BROWN Un esclave fugitif

Auteur BROWN Un esclave fugitif

Nouvelle création de la CJB en réponse à une commande de la Médiathèque de Cléon en Seine-Maritime via l’association Les Routes du Philanthrope.

« Il y a treize ans, vous avez vu arriver sur votre seuil un esclave épuisé, qui avait fui les chaînes et les coups de fouet. J’étais un étranger et vous m’avez accueilli. J’avais faim, et vous m’avez nourri. J’étais nu et vous m’avez vêtu. L’esclavage m’avait refusé jusqu’à un nom par lequel me faire connaître des autres hommes. Vous m’avez fait don du vôtre. En vérité, je serais bien vil si je devais jamais oublier ce que je vous dois, ou faire quoi que ce soit qui entache ce nom que j’honore ! C’est en modeste gage de gratitude à mon premier bienfaiteur que je prends la liberté de vous dédicacer ce petit récit des souffrances que je fuyais lorsque vous m’avez pris en pitié. Il se peut que, parmi la multitude d’esclaves que vous avez secourus, vous m’ayez oublié ; en revanche je ne vous oublierai pas, sauf à oublier Dieu et moi-même. Votre ami reconnaissant. William Wells Brown »

 

Voici les premiers mots de la pièce et du livre LE RECIT DE WILLIAM WELLS BROWN, ESCLAVE FUGITIF, ECRIT PAR LUI-MEME, traduction, introduction et notes de Claire PARFAIT et Marie-Jeanne ROSSIGNOL, aux éditions PURH (Publications des Universités de Rouen et du Havre).

« En 1834, William Wells Brown, âgé de 20 ans, fuit l'esclavage et l'Etat du Missouri pour rejoindre les Grands Lacs, le Canada et devenir un homme libre. En 1847, il publie le récit de sa vie d'esclave. Parmi les nombreux récits d'esclaves publiés aux Etats-Unis entre la fin du 18ème siècle et la guerre de Sécession, celui de Brown est l'un des plus célèbres. »

« Avant d'écrire son histoire, Brown l'a racontée pendant des années, sur les estrades, devant un public d'abolitionnistes auxquels il apportait la preuve vivante des méfaits de l'esclavage. »

« Le genre littéraire du récit d’esclave a exercé une influence considérable et ininterrompue sur la littérature américaine depuis le XIXème siècle : Uncle Tom’s Cabin (1852) ; Huckleberry Finn (1884) ; Black Boy (1945) ; Malcom X (1965) ; Beloved (1987) »

Affiche brown 1